Communiqué sur la participation du Président Boni YAYI à la 12e Session de l’UNESCO Institute for Lifelong Learning.

Qu’il vous souvienne que prenant en compte le leadership du Président Boni YAYI dans le domaine de l’éducation marqué entre autres par la gratuité de l’enseignement pour les filles, la construction de lycées techniques et de nombreuses salles de classe, la Directrice Générale de l’UNESCO l’a nommé membre titulaire du Conseil d’Administration de l’institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL).

Rappelons que l’UIL fait partie intégrante des 8 instituts de catégorie 1 de l’UNESCO.  Il met en œuvre les programmes relatifs :

– aux politiques et stratégies d’apprentissage tout au long de la vie

– à l’alphabétisation et compétences de base

– à l’apprentissage des adultes

Ces programmes font de l’UIL un instrument privilégié dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) à savoir « assurer une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Sur invitation de Mr Hirsche Président du Conseil d’administration, le Président Boni YAYI a pris part le 6, 7 et 8 Décembre 2016 à la 12e session du Conseil d’administration de l’UIL tenue à son siège à Hambourg en Allemagne. Au terme de trois jours de travail acharné auquel le Président Boni YAYI a pris une part active, les 13 points inscrits à l’ordre du jour et présentés par le Directeur de l’institut Mr Carlsen ont été examinés et entièrement vidés.

Au cours des échanges, le Président Boni YAYI qui a reçu un accueil chaleureux de ses pairs a mis l’accent sur l’importance que revêt pour lui l’institut en faisant remarquer qu’en moyenne en Afrique environ 15 à 20% de la population seulement est alphabétisée laissant ainsi près de 70% de la population sur le quai. Par son programme d’alphabétisation, l’UIL est un instrument précieux pour sortir les populations de l’ignorance et en faire des acteurs conscients à part entière du développement. Le Président a donc préconisé l’ouverture de chantiers de réflexion pour explorer les moyens aux fins d’augmenter les ressources et la mise en place d’une politique                              davantage active pour rendre l’institut qui existe depuis 1951 plus visible.

Au terme de ces échanges fructueux, on peut noter comme principaux points retenus l’approbation du programme et budget 2017 et 2018 et l’agenda 2030 pour le développement durable et la sélection des meilleures villes apprenantes à récompenser.

Cette participation du Président Boni YAYI à la 12ème Session du Conseil d’Administration ne donne lieu à aucune rémunération. En effet, le Président a accepté avec plaisir de siéger au Conseil d’Administration de l’Institut de l’Unesco pour l’Apprentissage tout au long de la vie en raison de sa profonde conviction du préalable incontournable constitué par l’éducation dans le développement durable. Et contrairement aux informations de la Lettre du Continent dans sa dernière livraison et relayées par certaines presses et les réseaux sociaux, le Président Boni YAYI n’a aucunement postulé au poste de Directeur de l’Institut et ne le fera jamais parce que la rémunération n’a jamais été un appât pour le Président et les béninois le savent bien comme l’attestent si bien les dix ans passés à la tête de son pays.

Enfin, le Président Boni Yayi renouvelle sa gratitude à la Directrice de l’UNESCO, Madame Irena Bokova pour cette opportunité offerte et remercie ses collègues du Conseil d’Administration pour le travail enthousiaste et de qualité réalisé à l’Institut pour un nouveau monde où seraient garantis l’alphabétisation et l’apprentissage pour tous tout au long de la vie.

                                                                     Fait à Cotonou, le 18 Décembre 2016

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*