in

IMPORTANCE DE L’ALPHABETISATION ET DE L’APPRENTISSAGE POUR TOUS TOUT AU LONG DE LA VIE

L’alphabétisation est un droit humain fondamental et un bien public. Il joue un rôle essentiel dans l’apprentissage de l’égalité, la promotion des droits et l’autonomisation de la frange de la population que sont les filles, les femmes, les populations rurales, les minorités, etc. Intrinsèque au développement individuel, communautaire et sociétal, elle contribue en effet à faire des choix bien informés, à prendre le contrôle des question qui nous concernent, à améliorer la qualité de notre vie et à vivre en bonne intelligence avec les autres.

L’analphabétisme, renforcé par une éducation de faible qualité perpétue les inégalités et les disparités et menace  la durabilité des sociétés. Ce n’est pas certainement pas le monde que nous voulons.

L’alphabétisation, une dimension incontournable pour l’atteinte des Objectifs du développement durable et le cadre d’action Incheon, 2030.

L’alphabétisation n’est pas un luxe, mais une nécessité pour le développement durable. Elle joue un rôle central et crucial dans la réalisation des ODD et du cadre d’action sur l’éducation d’Incheon 2030. L’alphabétisation est le socle pour l’acquisition d’une gamme plus large de compétences clés nécessaires au développement durable.

Objectif de Développement Durable et le Cadre d’action sur l’éducation de Incheon, 2030

« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie » (Objectif 4 des ODD sur l’éducation 2030 et du Cadre d’action sur l’éducation Incheon, 2030)

L’objectif primordial susmentionné entend :

  • « d’ici 2030, veiller à ce que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes sachent lire, écrire et compter » (Cible 4.6 des ODD sur l’éducation 2030).
  • « veiller à ce que l’éducation soit d’une qualité suffisante pour mener à des résultats d’apprentissage pertinents, équitables et efficaces, à tous les niveaux et dans tous les contextes, fait partie intégrante du droit à l’éducation. Sur le plan stratégique, cela implique entre autres que des « systèmes et des pratiques d’évaluation de la qualité de l’apprentissage intégrant l’évaluation pertinentes des intrants, des environnements, des processus et des résultats devraient être instaurés et améliorés » (Cadre d’action sur l’éducation 2030)

L’alphabétisation, un fondement pour l’apprentissage tout au long de la vie

L’alphabétisation, dans sa conception dynamique, est la première étape indispensable pour outiller les individus et les qualifier pour qu’ils puissent s’engager dans le processus d’apprentissage tout au long de la vie.

L’alphabétisation, un système de mesure, de suivi et d’évaluation à renforcer

Des évaluations des compétences d’alphabétisme plus crédibles, directes et accessibles devraient être développées dans la perspective de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage des apprenants, ainsi que la formulation des politiques = RAMAA

Données sur les taux d’alphabétisme dans les pays participants à la deuxième phase de la RAMAA

Pays 1995-2004 2005-2012 Projections 2015
1 Cameroun 68 71 75
2 Maroc 52 67 68
3 Togo 53 60 67
4 République D. Congo 67 61 64
5 Sénégal 39 52 58
6 Côte d’Ivoire 49 41 43
7 Tchad 28 37 40
8 Mali 24 34 39
9 Bénin 35 29 38
10 Rép. Centrafricaine 51 37 37
11 Burkina Faso 22 29 36
12 Niger 14 15 19

Source : Rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous, 2015

Fiche établie par l’UIL, UNESCO

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Communiqué sur la participation du Président Boni YAYI à la 12e Session de l’UNESCO Institute for Lifelong Learning.

DISCOUR DU Dr Boni YAYI Ancien Président du Benin au FORUM ECONOMIQUE GERMANO AFRICAIN SUR LE COMMERCE, L’INVESTISSEMENT ET LE DIALOGUE