in

Télécommunications : ce qui a été fait en 10 ans

D’avril 2006 à mars 2016, une évolution significative a été constatée dans ce sous-secteur grâce au renforcement du cadre juridique et institutionnel du secteur notamment le vote de la loi sur les communications électroniques et de la poste qui a permis un accroissement du nombre d’abonnés et l’amélioration des recettes de l’Etat. Le nombre d’abonnés à la téléphonie (mobile et fixe) est ainsi passé de 968.163 en 2006 à environ 10.000.000 en 2016.

L’atterrissement du second câble sous-marin à fibre optique ACE, l’élaboration du plan national d’attribution des fréquences, la création et la mise en service du centre national de contrôle et de gestion  du spectre de fréquences radioélectriques à Hèvié (Abomey-Calavi) et l’élaboration d’une stratégie nationale pour la promotion de l’internet  à haut débit sont aussi des progrès palpables qui ont contribué sensiblement à l’état actuel du secteur.

Par ailleurs, la mise en œuvre du projet de développement des infrastructures de télécommunications en partenariat avec la Chine devra permettre de porter le réseau de fibres optiques au Bénin de 1000 à 3000 km pour le raccordement de l’ensemble des chefs-lieux de communes.

Information et communication

Le vote et de la promulgation de la loi sur le passage à la télévision numérique terrestre et du vote et de la promulgation de la loi portant code de l’information et de la communication sont des acquis considérables. Le programme d’extension de la couverture radiophonique et télévisuelle a permis de moderniser L’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB) à travers la construction et l’équipement de 29 nouveaux centres émetteurs, la création d’une seconde chaîne de télévision BB 24, d’une chaîne de radio en langues nationales et cinq antennes régionales. L’accès à l’information publique a été facilité  par la modernisation de l’imprimerie de l’ONIP et du quotidien ‘’La Nation’’ ainsi que le renforcement du réseau de collecte et de diffusion de l’ABP.

Le passage de l’analogique au numérique permettra de numériser les réseaux de diffusion et d’émission sur l’ensemble du territoire national.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

ODD-OMD : les résultats reluisants obtenus

Economie maritime et infrastructures portuaires : des progrès réalisés