La communauté internationale salue les qualités d’homme d’Etat de YAYI et l’invite à continuer à mettre sa sagesse et sa vision au service de l’Afrique et du monde

    Le Secrétaire Général des Nations Unies et l’Administrateur Mondial du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) sont fiers de la démocratie béninoise et de la maturité politique du peuple béninois. Dans deux différents courriers adressés à l’ancien Chef de l’Etat, Dr Thomas Boni YAYI, Ban Ki-moon et Helen Clark ont exprimé leur satisfaction pour la transition politique apaisée opérée à la tête de l’Etat.

Dans sa lettre en date du 13 avril 2016 adressée à l’ancien Président de la République, Ban Ki-moon a présenté ses félicitations aux institutions électorales pour avoir organisé avec succès les élections présidentielles. Il a salué le peuple béninois pour son attachement à la démocratie. Le Secrétaire Général de l’Onu a aussi reconnu et salué «les qualités d’homme d’Etat que le Président Boni YAYI a exhibées durant ce processus électoral». Pour Ban Ki-moon, ces qualités serviront d’«exemple dans la sous-région et sur le continent». Il n’a pas manqué de féliciter Boni YAYI pour «le rôle important joué dans la consolidation de la paix et de la sécurité en Afrique». Il est «conscient que, fort de l’héritage qu’il a laissé à son successeur, le Bénin continuera à renforcer ses institutions démocratiques, ses processus de réforme et son développement socio-économique».

L’Administrateur Mondial du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a abondé dans le même sens dans son courrier du 29 mars 2016. Helen Clark a exprimé sa profonde admiration à Boni YAYI pour «le progrès de développement réalisés par le Bénin sous sa conduite». Elle n’a pas manqué de lui exprimer son «admiration et son respect les plus profonds pour son leadership de plusieurs années au service de son pays, ainsi que pour sa contribution à la paix, à la sécurité et à la promotion des droits de l’homme, au service de l’Afrique et de la communauté internationale».

Félicitations et admiration de Sarkozy et de Madani

L’ancien Président de la République a aussi reçu les félicitations de Nicolas Sarkozy, ancien chef de l’Etat français, et du Secrétaire Général de l’Organisation de la coopération islamique (Oci) basée à Djeddah, Iyad Ameen Madani.

Nicolas Sarkozy a transmis à Boni Yayi, «un témoignage d’amitié» et lui a adressé «ses vœux de bonheur et pleine réussite pour la suite». «Je connais vos grandes compétences et la force de vos convictions et je ne doute pas qu’elles trouveront rapidement à s’exprimer à nouveau au service d’une noble cause», a affirmé l’ancien président français, qui se réjouit que le Bénin ait une nouvelle fois fait la preuve de sa très grande maturité démocratique. «Je sais que vous y avez grandement contribué et je tenais à vous en féliciter… Je tenais aussi à vous dire combien j’ai été heureux de travailler avec vous durant les années où nous avons présidé tous deux aux destinées de nos pays. Je suis fier de ce que nous avons construit ensemble pour renforcer les liens d’amitié entre le Bénin et la France et pour permettre à nos deux pays de relever ensemble leurs défis communs», a expliqué Nicolas Sarkozy. Il n’a pas manqué d’exprimer son souhait de rencontrer son «ami» dans l’avenir.

Le Secrétaire Général de l’Organisation de la coopération islamique (Oci), quant à lui, a félicité l’ancien président béninois «pour tous les efforts et sacrifices consentis durant tout ce temps pour la stabilité politique du Bénin ». Iyad Ameen Madani a salué la «sagesse» avec laquelle il a conduit son pays. Il a aussi noté «le courage et la sagesse» que le président Boni Yayi a eus durant ses deux mandats et qui ont «contribué au maintien de l’ordre constitutionnel et à la sécurité des institutions démocratiques». Pour Iyad Ameen Madani, la riche expérience de Boni Yayi sera très utile pour l’avenir du Bénin. «C’est pourquoi, il ne fait pas de doute que vous continuerez à être disponible pour contribuer, par vos sages conseils, à la préservation de la paix, de la concorde et de l’harmonie sociale qui constituent la base indispensable au développement économique et social de nos Etats», a indiqué le Secrétaire Général de l’Organisation de la coopération islamique (Oci).

L’Union Européenne salue le comportement d’homme d’Etat de Boni Yayi

Le Commissaire européen en charge de la Coopération internationale et du Développement Neven Mimica qui a suivi de près le scrutin présidentiel au Bénin n’a pu s’empêcher de joindre sa voix à celles du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon et de l’administrateur du Pnud Helen Clark pour reconnaître à l’ancien Chef d’Etat béninois ses qualités exceptionnelles d’homme d’Etat. «Vous quittez le pouvoir, conformément à votre engagement et en plein respect des lois fondamentales de votre pays. C’est tout à votre honneur et je tiens à saluer votre comportement d’homme d’Etat», a souligné Neven Mimica avant d’espérer qu’un tel respect des lois fondamentales et de la volonté du peuple puisse inspirer d’autres». C’est aussi l’occasion de saluer le leadership de l’ancien président béninois qui s’est traduit par le rôle combien important qu’il a joué dans la résolution des crises au Burkina-Faso et au Mali.

L’hommage de la chancelière fédérale Angela Merkel

La Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne a tenu personnellement à féliciter l’ancien Président de la République du Bénin pour ses qualités d’homme d’Etat exhibées durant le processus électoral, son comportement digne et exemplaire durant les  10 années de sa gouvernance et surtout pour le rôle de leadership joué dans le cadre de la transition politique apaisée dans son pays.  A la suite de l’Organisation des Nations Unies (ONU), de l’Union Africaine (UA) et de l’Union Européenne (UE), Angela Merkel, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a adressé une lettre de félicitations et d’admiration à l’ancien Président Boni Yayi pour le «remercier pour dix ans de bonne et amicale coopération» entre les deux pays. Durant toute cette période, fait observer la Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, «la coopération économique germano-béninoise a pu se développer». Elle poursuit en indiquant qu’«en tant que président de l’Union Africaine, vous avez su démontrer votre grand engagement en faveur de la coopération et de la stabilité dans la région». C’est donc avec plaisir qu’elle a remémoré sa rencontre et son entretien bilatéral avec l’ancien chef de l’Etat béninois à Berlin en janvier 2013. «Le climat pacifique et constitutionnel dans lequel s’effectue la transition entre vous et votre successeur lance un signal important, également au-delà des frontières du Bénin. Mes meilleurs vœux de bonne santé et de réussite dans vos activités vous accompagnent pour l’avenir», a souhaité, dans sa lettre en date du 12 avril 2016, la chancelière fédérale Angela Merkel largement perçue comme la personnalité politique la plus influente de la planète. Elle n’a pas manqué de lui exprimer également son profond respect pour son leadership de plusieurs années au service de son pays.

Il faut préciser que le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a également adressé les félicitations de l’administration Obama à Boni YAYI. Il a rendu hommage à un «champion de la bonne gouvernance».

Voilà qui est bien clair. La communauté internationale honore ainsi le Bénin pour l’exemplarité de sa démocratie, ses dirigeants pour leur bonne conduite et en particulier l’ancien Président Boni YAYI pour son remarquable leadership. C’est une bonne nouvelle pour le Bénin et les Béninois doivent être fiers du travail abattu pour en arriver à ce résultat, d’autant plus que cette même communauté internationale reconnait et salue les «progrès» réalisés par le Bénin durant les 10 dernières années.
Ces lettres sont encore la preuve irréfutable de ce que le Président Boni YAYI a bel et bien mis le Bénin sur la carte du monde.

Comme vous pouvez le constater, beaucoup de choses ont été faites en 10 ans. Il en est des régimes comme des générations. Chaque génération doit s’employer à faire un peu plus que la précédente. L’ancien Président Boni YAYI l’a fait en posant une pierre de qualité à l’édifice dont la construction a été engagée depuis plusieurs années. Le souhait le plus ardent de tout bon citoyen béninois est que le progrès de notre Nation se poursuive pour l’amélioration continue des conditions de vie et de travail du peuple Béninois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*